Panier

Informations

Entreprise

Les Boutique Zéro Déchet

Qu’est-ce que le concept de « zéro déchet » ?

Une boutique zéro déchet est un objectif à la fois pragmatique et visionnaire, qui vise à guider les gens à se rapprocher des cycles naturels durables. Ainsi, tous les matériaux mis au rebut sont des ressources que d’autres peuvent utiliser. Zéro déchet signifie concevoir et gérer des produits et des processus pour réduire le volume et la toxicité des déchets et des matériaux.

Conserver et récupérer toutes les ressources, et ne pas les brûler ou les enterrer. La mise en œuvre du concept de « Zéro déchet » permettra d’éliminer tous les rejets dans le sol, l’eau ou l’air. De plus, ils peuvent constituer une menace pour la santé de la planète, des êtres humains, des animaux ou des plantes.

En bref, Zéro déchet est une philosophie, une stratégie et un ensemble d’outils pratiques visant à éliminer les déchets, et non à les gérer.

Pour commencer à devenir plus “zéro déchet”, nous allons nous attarder sur un premier point qui est de limiter ses déchets lors de l’achat de produits, d’aliments, etc. 

Pourquoi un tel concept ? 

Lorsque vous pensez à une épicerie, le gaspillage n’est probablement pas la première chose qui vous vient à l’esprit. « Avoir le choix”, “qualité” et « prix » sont probablement ce qui vous trotte dans la tête lorsque vous élaborez votre plan de course pour vous faufiler dans les allées des supermarchés le moins longtemps possible. Cependant, la réalité, c’est que nos courses quotidiennes sont en fait des entreprises qui gaspillent énormément de déchets. Si vous êtes un peu perplexe.

Prenons le temps d’examiner un instant la quantité de plastique nécessaire pour une seule course à l’épicerie. Outre les grands sacs en plastique à la caisse (que vous avez probablement déjà remplacés par une alternative réutilisable… n’est-ce pas ?!). Il y a les sacs en plastique pour les produits frais, les conteneurs en plastique pour les articles en vrac et les emballages en plastique pour tous les plats préparés et les portions que nous aimons tant.

En fait, la question la plus appropriée que les vendeurs et les caissiers devraient poser est la suivante : « Voulez-vous de la nourriture avec votre plastique ?”

Comment être plus “zéro déchet” ? 

La solution pour réduire tous ces déchets inutiles lors de nos courses est en fait assez simple. Venez équiper avec des solutions d’emballages alternatifs/réutilisables. Mais si les épiceries et les supermarchés faisaient tout cela pour nous, nous n’aurions pas à traîner un tas de sacs et de bocaux avec nous pendant nos courses, et à faire face à toutes sortes de regards bizarres de la part d’acheteurs moins informés. La solution existe, il s’agit d’une épicerie normale. Mais elle est totalement dépourvue de toute forme de déchets d’emballage en plastique ou autres. On dirait le paradis, n’est-ce pas ?

La révolution de ce type de magasins

On estime que les conteneurs et les emballages représentent 23 % des déchets qui sont  mis à la décharge. Les emballages et récipients alimentaires constituent une grande partie de cette montagne de déchets. Pour replacer cela dans un contexte plus personnel, on estime qu’une personne” moyenne” produit environ 2 kilos de déchets par jour. Par ailleurs, la plupart ne sont liés qu’à nos habitudes alimentaires.

Mais quelles sont les conséquences de tous ces déchets ? Eh bien, il y a actuellement 270 000 tonnes de plastique qui flottent à la surface des océans du monde et on estime que 700 espèces marines sont menacées d’extinction à cause de ces déchets. 90% des oiseaux marins ont déjà ingurgité du plastique… Beurk ! Alors, comme vous vous en doutez, il est temps de changer.

Alors, n’hésitez pas à pousser la porte d’une boutique zéro déchet. Au-delà de la facturation des sacs en plastique ou du refus de fournir des sacs, les épiceries « zéro déchet » ont supprimé toutes les formes de déchets inutiles de leur modèle économique. Cela signifie qu’il n’y a plus de produits emballés individuellement dans du carton, du plastique ou tout autre emballage à usage unique, mais une variété de produits en vrac sans emballage ou dans des emballages réutilisables et consignés.

Un geste éco-citoyen

Selon la Commission européenne pour l’environnement, les citoyens des pays membres de l’Union européenne ont utilisé en moyenne 198 sacs en plastique chacun en 2010. Parmi ceux-ci, environ 89 % ont été jetés après la première utilisation. Si l’Union européenne dans son ensemble supprimait l’utilisation des plastiques, elle économiserait environ 899,5 milliards d’euros.

Ce rêve de zéro déchet est déjà devenu réalité dans plusieurs épiceries à l’étranger. Par exemple, Original Unverpackt est une épicerie Allemande qui ne vend aucun produit emballé en paquets.  Et qui exige que les clients apportent leurs propres contenants réutilisables pour pouvoir acheter des articles.

C’est également le même concept qui anime l’épicerie « Jour après jour » en France, l’épicerie zéro déchet. Mais le combat des boutiques zéro déchet ne se limite pas à limiter la quantité de déchets d’emballage. Mais aussi la quantité de nourriture que nous achetons.

Boutique zéro gaspi !

Par exemple, si vous avez besoin d’un bâton de cannelle pour une recette, vous pouvez passer dans une boutique zéro déchet pour acheter un seul bâton de cannelle. Tandis que dans un magasin traditionnel, vous devez acheter un récipient entier de bâtons de cannelle. Ce qui vous laisse un emballage en plastique et dix bâtons supplémentaires dont vous n’avez pas besoin dans l’immédiat et que vous risquez de perdre.

Cela permet non seulement d’éviter les déchets, mais aussi de faire des économies. On estime que les produits en vrac qui sont vendus en boutique zéro déchet. Toutefois, ils coûtent environ 40 % de moins que leurs homologues traditionnels. En fait, c’est gagnant gagnant, vous faites des économies et vous limitez votre consommation de plastique à usage unique.

Les gérants de magasins « zéro déchet » ne sont pas seulement préoccupés par le plastique. Ils attachent une attention particulière à la manière dont les aliments qu’ils stockent sont produits. Les options biologiques sont incontournables. De plus, certains magasins ne proposent que des produits biologiques. Ils font aussi attention à ne pas acheter de la nourriture à des producteurs qui exploitent leur main-d’œuvre. Cependant, ils utilisent les ressources naturelles sans se préoccuper du reste. 

Pourquoi avons-nous besoin de produits alimentaires ”zéro déchet” ?

Cela semble pourtant simple, mais malgré tout, cela reste un peu radical. Il n’y a rien que nous apprécions plus que d’avoir des stocks et des réserves de nourriture que nous prévoyons de manger un jour. Le tout soigneusement scellé dans des emballages hermétiques (on ne sait jamais quand l’apocalypse des zombies va frapper ! Ahahahah !). Plus sérieusement, les gourdes isothermes sont pratiques au quotidien lorsqu’il n’y a plus rien dans votre réfrigérateur ou même que vous n’avez pas le temps de cuisiner. 

Cependant, cet état d’esprit de zombie contribue grandement à l’épidémie de gaspillage alimentaire. Chaque année, nous gaspillons environ 60 millions de tonnes de nourriture. Dont 32 millions de tonnes finissent dans des décharges.

Le gaspillage

Environ 40 % des aliments que nous achetons finissent directement à la poubelle parce qu’ils se dégradent avant que nous ayons pu les manger. C’est une valeur choquante, mais 140 milliards d’euros de nourriture finissent par se décomposer dans une décharge. De plus, celle-ci rejette des millions de tonnes de méthane dans l’atmosphère.

Alors, qu’est ce qui semble plus incroyable maintenant : Une épicerie où vous pouvez acheter seulement ce dont vous avez besoin sans aucun déchet. Sinon, continuer à gaspiller de la nourriture et de l’argent tout en jetant des tonnes de pollution dans l’environnement ?

La tendance des boutiques zéro déchet ne fait que commencer ! 

Les points clés qui montrent que la boutique zéro déchet c’est mieux :

  • Pas de plastique : les aliments sont présentés en vrac et les clients apportent leurs propres contenants. Tout le monde n’a pas forcément ce qu’il faut dès le début. De plus, vous trouverez gratuitement des sacs en papier et des récipients en verre recyclé ou vous pourrez même acheter vos contenants réutilisables directement dans les boutiques zéro déchet. 
  • Zéro déchet : Tous les aliments dont la date de péremption est fixée ont une destination. Par exemple les associations et les banques alimentaires.
  • Tous les produits sont à acheter en vrac : L’aspect de l’entrepôt est attrayant étant donné que les acheteurs sont confrontés à de nombreux magasins remplis d’odeurs de plastique et d’artifices. 
  • Renseignez-vous sur l’origine des produits : Pour avoir un magasin « zéro déchet », il faut traiter avec des fournisseurs qui ont les mêmes priorités que vous. En général, les gérants des boutiques zéros déchets sont très bien renseigné sur l’origine des produits. Et on parfois même les fermes des producteurs pour comprendre les processus qu’ils utilisent. Ainsi, ils peuvent vous renseigner si vous avez la moindre question sur l’origine du produit et les conditions dans lesquelles il a été produit. Parfois même vous pourrez retrouver des labels qui vous garantissent une certaine qualité. 
  • Produits locaux : L’un des actes les plus durables est d’acheter à ceux qui vous entourent. La majeure partie des produits que vous trouverez dans une boutique zéro déchet sont produits ou fabriqués localement, soit dans votre département ou en général en France au maximum.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Livraison Offerte

A partir de 50€ d'achat

Satisfait ou remboursé

Mais vous serez conquis !

Nous sommes à votre écoute

Posez-nous vos questions

Paiement sécurisé

PayPal / MasterCard / Visa