Panier

Informations

Entreprise

Être écolo et comment le devenir ?

Les gestes du quotidien pour devenir écolo

Vous n’êtes pas sans savoir que la question de l’écologie est au centre des inquiétudes. Pour être plus respectueux de l’environnement, il y a de multiples façons de s’y prendre. Mais comment commencer simplement ? Par où commencer ? Nous allons vous donner quelques conseils simples pour devenir écolo et faire un premier pas vers une manière de vivre plus éco responsable. 

Devenir écolo, ce n’est pas si compliqué

Depuis 50 ans de nombreuses conséquences du réchauffement climatique sont apparues ou se sont aggravées. Par exemple, le niveau de nos océans ne cesse de monter à cause de la fonte des glaces. On observe aussi la disparition de centaines d’espèces à cause du réchauffement de la surface de notre globe mais aussi à cause de la destruction de leur habitat naturel. En effet, plus de 130 millions d’hectares de forêts ont d’ores et déjà disparues depuis 30 ans. 

Notre planète se porte de moins en moins bien, mais au-delà des prises de décisions gouvernementales, c’est à nous tous de prendre la situation en main. Si vous vous trouvez là c’est pour trouver des petites solutions simples qui apporteront leurs pierres à l’édifice. Notre action individuel à un impact important s’il devient collectif ! 

Alors, vous souhaitez commencer ? Voici nos conseils pour se mettre au vert simplement !

Les gestes écolos

Le vélo écolo

30% des émissions de gaz à effet de serre sont dues à l’utilisation de véhicules motorisés. En plus de ce chiffre, il faut noter que ces mêmes véhicules produisent des particules fines dangereuses pour l’Homme. 

Si vous habitez en ville, proches des commerces, de votre lieu de travail, un petit geste simple pour devenir écolo c’est le vélo. Mettez de côté votre voiture qui émet des gaz à effet de serre si vous faites des trajets courts. Vous pouvez même tester le vélo sans en acheter un, de nombreuses villes mettent à disposition un service de vélo en libre service. De quoi se tester avant l’achat d’un vélo. Si vous devez faire de plus long trajet en ville, privilégiez les transports en commun. Et pour les long trajet, il est encore temps de mettre une annonce de covoiturage en ligne pour partager votre trajet, réduire l’empreinte carbone de chacun et aussi réduire vos frais !   

Si vous êtes convaincu par le vélo pour vos trajets quotidiens, vous pouvez trouver de nombreuses annonces de vente de vélo sur les plateformes de seconde main. De quoi s’équiper à moindre coût. En plus d ‘être bon pour la planète, le vélo c’est bon pour la santé !

Faire son propre compost

Des études montrent que nos ordures ménagères sont composées de 32% de déchets organiques. Ces déchets organiques sont des déchets qui au lieu d’être incinérés peuvent être compostés.  

Que vous ayez un balcon ou non, vous aussi vous pouvez faire un composte. Cela ne se limite plus aux personnes vivant à la campagne. Si vous avez d’espace , vous pouvez investir dans un bac à compost pour installer dans votre jardin. Si vous vous trouvez en appartement, il y a de nombreux modèles de lombricomposteurs.

Les lombricomposteurs permettent de traiter vos déchets organiques grâce à des vers des terres. Il existe des modèles qui peuvent être mis en intérieur et qui ne dégagent pas d’odeurs. Vous trouverez forcément le lombricompost qui vous convient. N’hésitez pas à demander des conseils lors de votre achat ou de lire les avis des clients pour ne pas vous tromper. Si vous ne souhaitez pas vous équiper personnellement d’un composte, des alternatives collectives existent pour devenir écolo en compostant vos déchets. Cela passe parfois par des municipalités, des restaurateurs ou même des regroupements d’habitants qui achètent collectivement des composteurs. 

Le composteur transformera vos déchets organiques en engrais qui vous permettra de remplir votre jardin ou vos jardinières.

Faire soit même c’est écolo

Il existe de nombreuses recettes écolo, mais pas que des recettes de cuisine ! Saviez-vous que vous pouvez réaliser vous même des produits ménagers que vous utilisez au quotidien ? Par exemple les produits d’hygiène ou les produits ménagers comme la lessive par exemple. Faire soi-même ses produits d’hygiène et ménager permet de limiter les déchets plastiques car ils sont souvent réalisés à partir d’éléments en vrac. En plus de réduire vos déchets, vous allez pouvoir contrôler les ingrédients de fabrication de vos produits d’hygiène. Faire soit même n’est pas le geste le plus simple car il demande une nouvelle organisation au quotidien. Cependant vous trouverez de nombreux tutoriels et conseils sur internet qui vous aideront à trouver la meilleure recette, à trouver une bonne organisation et avoir des conseils.

Voici une recette pour faire sa lessive, vous allez voire c’est assez simple.

  • Les ingrédients : 1 litre d’eau, 20 grammes de savon de marseille en copeaux, 20 gr de savon noir, 1 cuillère à soupe rase de cristaux de soude, quelques gouttes d’huiles essentielles (pour la senteur). 
  • La recette : Faire bouillir les savons et les cristaux de soude dans l’eau. Retirer du feu. Ajouter les huiles essentielles. Secouer voire mixer. et voilà c’est prêt ! 

Acheter bio c’est malin

Pour son agriculture, la France utilise plus de 65 000 tonnes de pesticides par an. En plus d’être parfois nocifs pour l’organisme, les pesticides sont nocifs pour les sols. Or, les produits issus de l’agriculture biologique sont devenus de plus en plus accessibles. Les produits bio sont cultivés sans l’ajout de pesticides ou d’OGM. Vous pouvez trouver des produits bio dans les chaînes de magasins spécialisés mais aussi de plus en plus dans les enseignes de grande distribution classiques.

Cependant il faut rester prudents car certains produits sous label biologique ne sont pas produits dans les respect des sols de culture ou même des droits du travail. C’est le cas de certains produits provenant de pays d’Europe de l’Est. 

Être un écolo en vrac

Acheter bio c’est bien, mais limiter les déchets c’est encore mieux. Depuis quelques années, les emballages envahissent notre quotidien. Tous les produits que nous consommons sont souvent emballés voire sur-emballés. Pour commencer simplement, équipez-vous de sac réutilisables comme les tote bags ou les sac en tissus pour transporter vos achats en évitant l’utilisation de sac plastiques à usage unique. Une fois équipé, l’autre étape pour limiter les déchets liés aux emballages c’est d’acheter en vrac. Le vrac permet de vous servir la quantité dont vous avez besoin (pour limiter le gaspillage alimentaire) mais aussi de remplir vos propres contenants réutilisables pour éliminer les emballages. Pour bien commencer le vrac, équipez vous de contenants en verre de tailles différentes. De plus en plus de commerçants vous proposent d’apporter vos contenants pour vous servir.  

Être un écolo pas neuf 

En France, les déchets dû aux biens et produits matériels que nous consommons génèrent 14 tonnes de déchets par an. Acheter neuf tout le temps c’est augmenter son empreinte écologique. Du fait que le produit soit neuf, il a été généré à cause de sa fabrication des déchets matériels et des rejets de Co2. Acheter d’occasion permet de prolonger la durée de vie d’un objet qui fonctionne encore et ainsi éviter la destruction de celui-ci. Sans même acheter d’occasion, vous pouvez opter pour des solutions comme la location ou le troc qui permettent une utilisation mutualisée des biens matériels. 

Le geste écolo de l’eau 

Selon une étude de l’Observatoire SISPEA, un français consomme en moyenne 150 litres d’eau par jour. C’est un chiffre très élevé qu’il est important de faire diminuer. Pour cela, il existe de nombreux petits gestes simples comme les économiseurs d’eau à mettre sur le robinet, prendre des douches plus courtes, fermer le robinet pour ne pas laisser l’eau couler pour rien et aussi bien régler sa chasse d’eau et récupérer l’eau de pluie pour arroser les plantes. 

Être une tête d’ampoule écolologique 

La consommation électrique en France représente par habitant 2kg de déchets radioactifs qui pour le moment ne sont pas recyclables et génèrent des déchets radioactifs pendant des milliers d’années.

Depuis quelques années, il existe des solutions pour réduire sa consommation d’électricité sans pour autant changer son mode de vie. Par exemple, vous pouvez changer vos vieilles ampoules par des ampoules LED qui sont plus chères mais qui ont une durée de vie 5 fois plus longue tout en consommant moins d’énergies. 

Vous pouvez aussi relier vos appareils électriques, téléchargeurs, à une multiprise avec une interrupteur pour l’ éteindre la nuit. Car tous les appareils consomment en mode veille.

Devenir un écolo connecté

Il est maintenant possible de trouver des applications qui vont vous permettre d’aller encore plus loin. Par exemple :

  • Sur internet, vous pouvez simplement changer de moteur de recherche. Certains moteurs de recherche vous proposent de devenir plus écolo. Sans rien changer mis à part votre moteur de recherche vous pouvez participer à la reforestation. Comment ça marche ? Les revenus publicitaires qui sont liés à votre recherche seront simplement versés à une association qui s’occupe de planter des arbres partout dans le monde. C’est simple en gratuit à chaque fois.
  • Vous ne savez jamais dans quelle poubelle va tel ou tel déchet ? Pour vous aider à respecter les consignes de tri sélectif, des applications existent pour vous aider à trier mais aussi trouver les points de collecte proche de chez vous. Les applications sont personnalisées en fonction de la ville que vous renseignez. 
  • Vous n’avez plus rien dans votre frigo et vous souhaitez faire un geste anti gaspillage alimentaire ? De plus en plus d’applications permettent aux enseignes de renseigner leurs invendus du jour et de les brader pour que vous puissiez les acheter et éviter qu’ils soient jetés. Vous faites un geste pour la planète et vous vous régalez !
  • Triez vos mails ! C’est pas très drôle à faire mais stocker des mails inutiles génère une consommation électrique. 1 mail de 1 Mo équivaut à allumer une ampoule de 60 W pendant 25 minutes. Maintenant que vous y voyez plus clair, vous trouverez des applications qui vous proposent de supprimer des mail inutiles mais aussi de vous désabonner de newsletters que vous n’ouvrez jamais !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Livraison Offerte

A partir de 50€ d'achat

Satisfait ou remboursé

Mais vous serez conquis !

Nous sommes à votre écoute

Posez-nous vos questions

Paiement sécurisé

PayPal / MasterCard / Visa